// vous lisez...

Notre métier

Dis, c’est quoi ton métier ? (1/2)

Informaticien ?

Informaticien ?

Mettons-nous en situation :

– Dis moi, tu fais quoi dans la vie ?

– Mon métier ? … (…) Consultant en informatique décisionnelle

Ouf ! C’est dit!
Mais qui a vraiment compris le sens de la réponse ? Dans votre entourage, c’est certain : personne ! Une idée peut être ?

– Informatique ? Ah oui, tu fais de l’ordinateur !

Non, non, non ! Définir ce qui fait mon métier va être plus ardu que prévu…

Avant d’aller plus loin je pense que je vais commencer par vous dire que ce que n’est pas « l’informatique décisionnelle » : ce n’est pas créer des sites internet, ce n’est pas créer des logiciels, ce n’est pas réparer des PCs, ce n’est pas -encore- travailler pour Google, … La liste pourrait être longue !

Hé oui, au risque de décevoir certains, quand on travaille dans l’informatique on ne peut pas tout maîtriser. Comme dans n’importe quel métier, il y a des spécialités et l’informatique décisionnelle (ou Business Intelligence pour les intimes) n’est qu’une petite part de l’informatique actuelle.

Wikipédia propose une définition correcte mais complexe de l’informatique décisionnelle. Pour ma part, j’en ai une plus personnelle et qui est certainement plus parlante :

L’informatique décisionnelle ce sont les méthodes et outils informatiques qui permettent à une entreprise de prendre les bonnes décisions, avec les bonnes informations, au bon moment.

Le terme anglais Business Intelligence est donc plus proche de la réalité que la traduction française : l’informatique décisionnelle ne prend pas la décision à la place de l’homme, elle l’assiste et lui délivre les bonnes informations via les bons outils pour l’aider dans un processus de décision.

Concrètement quelle utilisation ? Difficile de dresser un panorama complètement exhaustif, je vais tout de même essayer de vous donner quelques exemples qui reflètent la diversité de l’activité décisionnelle : prédiction météo, détection de comportement d’achat, détection de clients à risque pour les banques ou assurance, pilotage de l’activité par tableau de bord, reporting, gestion électronique de documents …

Il faut bien prendre conscience de l’intérêt de l’informatique décisionnelle pour l’entreprise : l’informatique ne sert plus seulement à faciliter les tâches journalières, elle doit lui permettre d’analyser son activité mais aussi de la prédire afin d’avoir un avantage compétitif sur les autres acteurs de son secteur.

Ainsi on peut associer à l’informatique décisionnelle un grand nombre de mots clés : analyse, prédiction, découverte, connaissances, recherche, organisation, synthèse, exploitation, pilotage. On peut également y lier bon nombres de problématiques : partage, diffusion, participation, assimilation, compréhension, appropriation, …

J’espère que ce billet vous aura apporté un permier éclairage sur le domaine de l’informatique décisionnelle. Si ce n’est pas encore clair, pas d’inquiétude nous aurons l’occasion d’en reparler très prochainement (et très souvent ! ), ce billet ne constituait qu’une rapide introduction et mise au point pour la suite :-) !

Discussion

6 commentaires pour “Dis, c’est quoi ton métier ? (1/2)”

  1. Félicitations pour le lancement de ce blog. J’attends avec impatience les prochains articles. Maintenant que je sais ce que c’est que la BI…

    Posté par Alexis | décembre 8, 2008, 23:27
  2. Excellent, un nouveau blog BI !
    J’attends maintenant vos articles avec impatience. Salut Thomas au passage :p

    Posté par Edouard | décembre 8, 2008, 23:43
  3. Bonjour!

    J’hésite à dire autre chose… :)

    Je vais attendre la seconde partie de l’article avant de me lâcher.
    Bravo à vous deux! Thomas je n’ai pas vu ta photo tu te caches?

    Posté par Laure | décembre 9, 2008, 0:04
  4. Ca y est, le pas est franchi, il va falloir assurer …
    Mais le sujet est riche, la vie d’un consultant en informatique décisionnel, même s’il ne répare pas les PC, est riche et il y a certainement de quoi l’alimenter régulièrement …

    Félicitations pour cette initiative et bon courage à tous les deux.

    Du moins Thomas, tant que tu ne dis pas de mal de ton boss…;)

    Posté par Daniel | décembre 9, 2008, 9:20
  5. […] la petite mise en bouche qu’a constitué le premier article sur la présentation de notre métier, rentrons un peu plus dans les détails afin que tout le monde puisse bien cerner notre domaine, la […]

    Posté par Dis, c'est quoi ton métier ? | Cogoobi | décembre 15, 2008, 21:49
  6. Un bon article assez simple et ludique pour ceux qui débutent dans ce domaine. Bonne continuation.

    Posté par formation bi | juin 7, 2013, 10:20

Poster un commentaire